Promenades-Montignies-St-Christophe-Carte

Montignies-Saint-Christophe

De tous les villages de l’entité, ce village est certainement le plus connu de par la renommée de son pont Romain.
Chaque année, au mois de juillet, de nombreux usagers de la route viennent afin d’y faire bénir leurs véhicules lors du pèlerinage en l’honneur de Saint Christophe.
Mais ce petit village offre bien plus et il ne tient à vous de flâner au hasard des petites rues à la recherche de jolies maisonnettes restaurées avec goût.

Départ Parking de l’église Saint Christophe (5,3km).

Édifiée au 15ème siècle (période dont il ne reste que la tour occidentale de style néogothique), l’église de style ogival en grès et en pierre calcaire a été profondément modifiée au 19ème siècle. En face de l’entrée, se trouve dans un jardin entouré de murailles une chapelle de style néogothique.
Il s’agit du mausolée de Jean-Marie de Zomberghe dernier seigneur du lieu décédé en 1822.

Dos à la porte d’entrée de l’église, descendre la rue. Tournez à gauche dans la rue Grande.

Sur votre droite se trouve une potale dédiée à Notre-Dame de Lourdes et quelques mètres plus loin une ancienne pompe publique.

Au bas de la place du jeu de balle, descendre par la droite le chemin de Buttiau et remontez de suite sur votre gauche pour rejoindre la rue Grande. Au carrefour, tournez à droite en direction de la place.

Au carrefour sur votre droite se trouve une chapelle vouée à la Vierge et quelques dizaines de mètres plus loin une autre à Notre-Dame de Lourdes.

Sur la place, longez le mur en pierres sur votre droite et empruntez la ruelle jusqu’à la rue Victor Baudson. Une fois celle-ci rejointe, tournez à droite jusqu’à la Grand’route. Redoublez de prudence avant de traverser celle-ci et prenez la rue Trieu à Péquets en face de vous. Au carrefour, tournez à droite et rejoignez le Monument aux français.

Ce monument en granite porte l’inscription suivante: « À la mémoire de 66 braves soldats français tombés pour leur patrie le 24 août 1914 » .
La bataille de Charleroi connait son épilogue le plus meurtrier à Montignies-Saint-Christophe. Face à l’infanterie française, l’artillerie allemande va pilonner le village et ses environs durant plus de dix heures. Les principaux régiments concernés par cette journée sont le 278e Ri, le 306e Ri, le 332 Ri, le 254e Ri et le 48e Ri de Chasseurs à pied. Pour cette journée, on dénombre 111 morts et 90 disparus du côté français.

Promenades-Montignies-St-Christophe-01Revenez sur vos pas et au carrefour, continuez tout droit dans la rue de la Drève.
Au bout de celle-ci, longez la Grand’route sur une vingtaine de mètres et tournez ensuite à droite dans la rue Sainte Anne. Au premier croisement, continuez sur votre gauche.
Au bout de celle-ci, remontez sur votre droite pour rejoindre l’entrée de la ferme Sainte Anne.

L’ancienne ferme Sainte Anne porte également le nom de « Cense du Carmel » . En effet, il s’agissait probablement d’une dépendance du couvent des Carmes de Sainte Anne, fondé en 1658 par Philippe, Comte de Thiennes et ancien seigneur du village.
Au bout de l’allée principale, sous deux magnifiques marronniers se trouve la chapelle Saint Quirin, potale massive de 1817.

Redescendre et tournez de suite à gauche afin de rejoindre la Grand’route. Redoublez de prudence avant de traverser celle-ci.

Promenades-Montignies-St-Christophe-Ferme-du-ChateauSur votre droite, se trouve la ferme du château et ses deux tours porches datant du 17ème siècle. Il s’agit d’une bâtisse remarquable qui possède un corps de logis datant du 17ème siècle. Les étables, quant à elles, possèdent des arcs surbaissés et des voûtes de briques en voile du 18èmes siècle.

Tournez à droite dans la rue du Château. Au bas de celle-ci, tournez à droite en direction du pont romain.

Un peu avant de franchir la Hantes, vous remarquez sur votre droite la ferme du moulin (18ème siècle) et le petit pont amenant l’eau de la rivière vers le bief du moulin.

Après le pont tournez à droite en direction de la Grand’route. Au bout de la rue sur votre gauche se trouve les anciens fours à chaux.

Un peu avant de franchir la Hantes, vous remarquez sur votre droite la ferme du moulin (18ème siècle) et le petit pont amenant l’eau de la rivière vers le bief du moulin.

Après le pont tournez à droite en direction de la Grand’route. Au bout de la rue sur votre gauche se trouve les anciens fours à chaux.

Promenades-Montignies-St-Christophe-Pont-RomainEn face de vous se trouve le célèbre « Pont romain » situé à quelques centaines de mètres de la chaussée romaine Bavay-Meuse. Il s’agit d’un remarquable ouvrage comprenant 13 arches à double voûte en plein cintre sur une longueur de 25m.
En amont de celui-ci, les piliers sont profilés en bec guidant le courant et par une feuil- lure permettant de glisser les vannes.
Ce remarquable ouvrage aurait ses origines au bas du Moyen-âge et il a été aménagé sur un ancien barrage de la Hantes qui remonterait quand à lui, à l’époque romaine.

Revenez sur vos pas, traversez à nouveau le pont romain.

En levant les yeux, vous apercevez le château qui surplombe la vallée. Ce dernier est bâti sur l’emplacement d’un ancien château féodal qui fut détruit en 1794 avant d’être reconstruit en 1804 mais il fut à nouveau détruit en 1918.
La maison principale est bâtie en nid d’aigle. Un peu avant la première guerre mondiale, des sœurs Urselines venues de Bretagne s’y sont installées après avoir été expulsées de France suite à la politique française anticléricale. Cet endroit servit de pensionnat à de jeunes étudiant(e)s français(es) dont les parents souhaitaient qu’ils continuent leur scolarité par des religieux.
A l’approche des troupes allemandes, les sœurs quittèrent les lieux. Des bombardements intenses tuèrent de nombreux soldats français qui reposent dans le cimetière du village.

Au carrefour, continuez tout droit dans la rue du pont romain. Au premier carrefour, tournez à gauche dans la rue Victor Baudson. Ensuite, tournez à droite et rejoignez votre point de départ.